Yummity > Yummity Blog > Le végétarisme – un régime ou un mode de vie ?
Wegetarianizm – dieta czy styl życia?

Le végétarisme – un régime ou un mode de vie ?

Le 11 janvier, nous célébrons la Journée mondiale des végétariens

En Pologne, de plus en plus de personnes affirment avoir éliminé la viande de leur menu – non seulement pour des raisons idéologiques, mais surtout pour leur santé. Beaucoup de gens disent que le végétarisme n’est pas un régime, mais un mode de vie. Le nombre de végétariens augmente chaque année. Selon certaines [1] données, 8% de la population polonaise déclare être végétarienne. En outre, de plus en plus de personnes expérimentent un régime alimentaire à base légumes, tout en éliminant les plats de viande.

Cette tendance est très positive, car le passage au végétarianisme réduit le risque de nombreuses maladies, y compris les cancers et les maladies du système circulatoire. CE MODE D’ALIMENTATION AIDE AUSSI À PERDRE DU POIDS, ACCÉLÈRE LE MÉTABOLISME ET PROCURE DE L’ÉNERGIE.

Saviez-vous que la consommation de viande contribue à aggraver la tendance mondial à l’obésité ?

Les scientistes australiens estiment que la consommation excessive de viande contribue au développement de l’obésité au même titre que le sucre. Les résultats de cette étude ont été publiés dans deux magazines distincts : Journal of Nutrition & Food Sciences et BMC Nutrition [2]. Des chercheurs ont examiné la relation entre l’obésité et la consommation de viande à travers environ 170 pays. Ils ont effectué une analyse très approfondie dans tous ces pays et ont conclu que la consommation de sucre pouvait être responsable du développement de l’obésité pour environ 50% des cas et que pour les 50% restants cela était dû à la consommation excessive de viande.

Quelles conclusions peut-on tirer de cette analyse:

  1. On sait depuis longtemps à quel point il est important d’avertir le public contre la consommation excessive de sucre et de certaines matières grasses.
  2. Les protéines animales doivent être considérées comme un facteur tout aussi important dans le développement de l’obésité chez les humains.
  3. Les glucides et les graisses dans le régime alimentaire de l’homme moderne fournissent suffisamment d’énergie pour couvrir sa demande quotidienne. En raison du fait que les protéines animales sont digérées plus longtemps que les graisses et les glucides, l’énergie que nous recevons de celles-ci est un surplus dont l’organisme n’a pas besoin. Elles se transforment donc en graisse et sont stockées sous forme de tissu adipeux.
  4. De nos jours, afin de réduire le problème de l’obésité, il convient de prêter attention au sucre, mais aussi de vérifier et de mettre en œuvre des règles qui recommandent une réduction de la consommation de protéines animales par la population.

L’opinion sur l’impact négatif de l’excès de protéines sur le métabolisme et sur la stimulation du développement de l’obésité est apparue il y a quelques années. Ses initiateurs supposaient généralement que cela était dû à la teneur élevée en matières grasses dans la viande. Cependant, l’étude citée présente une réalité très différente à savoir que ce sont les protéines présentent dans la viande qui contribuent directement à l’obésité.

Quick meal

Il est essentiel que le régime alimentaire soit CORRECTEMENT ÉQUILIBRÉ.

Il ne doit pas manquer de micro- et de macro-nutriments. Les protéines contenues dans les légumes à cosses, le quinoa, l’amarante ou le tofu représentent un excellent substitut à la viande. Les végétariens le savent parfaitement, et complètent constamment leur régime avec des plats à base de ces produits.

Les produits de la marque Yummity sont végétariens

La plupart d’entre eux sont végétaliens et sont parfaits pour ceux qui mangent et évitent de manger de la viande au quotidien. Ils contiennent des ingrédients naturels nutritifs, et sont source de protéines, de fibres et de vitamines. Ils répondent même aux besoins des consommateurs les plus exigeants, à la recherche de produits naturels sains et nutritifs.

Source :

[1] http://www.portalspozywczy.pl/owoce-warzywa/wiadomosci/11-stycznia-obchodzimy-swiatowy-dzien-wegetarian,153758.html

[2] Wenpeng You, Maciej Henneberg, Meat consumption providing a surplus energy in modern diet contributes to obesity prevalence: an ecological analysis, BMC Nutrition, 2016

Recommandé par la diététicienne Aneta Korzeniecka