Yummity > Yummity Blog > Légumes à cosses pas seulement pour les végétaliens
Strączki nie tylko dla wegan Yummity

Légumes à cosses pas seulement pour les végétaliens

Les légumes à cosses comme les haricots, les pois, les lentilles et les pois chiches sont souvent éliminés de l’alimentation quotidienne parce qu’ils sont considérés comme très difficile à digérer. La vérité est que les légumes à cosses figurent parmi les produits nutritionnels les plus précieux disponibles dans nos marchés locaux. Heureusement, j’ai récemment observé une augmentation de la consommation de légumes à cosses, bien qu’ils suscitent encore beaucoup de controverse. Pourquoi cela vaut-il la peine de consommer les légumes à cosses ?

Protéines

Les légumes à cosses sont très riches en protéines. En moyenne, ils ont la même teneur en protéines que 100 grammes de poitrines de poulet. Par rapport aux protéines dérivées du lait et de la viande, ils se caractérisent par une composition en acides aminés légèrement inférieure. Toutefois, il est très facile de les compenser en introduisant des céréales dans l’alimentation.

Taux de glycémie

Les lentilles, les pois chiches et les haricots sont caractérisés par un taux de glycémie moyen et faible et donc sont recommandés dans l’alimentation des personnes qui souffrent de résistance à l’insuline, de diabète et de maladies cardiovasculaires. L’avantage de manger des légumes à cosses réside également dans la capacité à fournir des fibres insolubles à l’organisme, qui deviennent dans l’intestin des éléments nutritifs pour le développement de bonnes bactéries pro-biotique, comme je l’ai écrit plus en détail dans l’article Pro et prébiotiqueseffets bénéfiques pour le système digestif et plus !

Indice de satiété

Cet indice détermine le niveau de satiété après avoir consommé, un produit alimentaire spécifique.  La consommation de légumes à cosses, qui ont un indice de satiété élevé, est particulièrement recommandée chez les personnes obèses et en surpoids. Ceci a été confirmé par des analyses qui examinent l’influence de la consommation de différents aliments sur le sentiment de satiété et le besoin de manger quelque chose de sucré, où des légumes à cosses ont montré des effets très bénéfiques dans ce contexte [1].

Fibres alimentaires

La quantité recommandée de fibres alimentaires est d’environ 30 g par jour. Néanmoins, un régime normal souvent altéré ne fournit que 12 à 15 g de cet élément. Cela vaut donc la peine de manger des légumes à cosses, même si le régime est riche en fibres alimentaires, ce qui nous permettra d’augmenter notre immunité, nous aidera à perdre du poids, régulera le transit intestinal, réduira le taux de mauvais cholestérol ou aidera à stabiliser la glycémie.

Pour les personnes physiquement actives

Le désir d’améliorer la santé et de réduire le risque de développer des maladies liées à l’alimentation (principalement des maladies cardiovasculaires) devrait motiver les athlètes à augmenter la consommation des légumes à cosses. De plus, les légumes à cosses sont une excellente alternative aux protéines animales. Il convient de rappeler que les produits d’origine animale sont souvent une source d’acides gras saturés nocifs dont la consommation devrait être réduite au minimum. En augmentant la consommation de légumes à cosses, beaucoup d’athlètes remarquent une amélioration dans leur performance sportive, une régénération plus rapide et une réduction des blessures et des contusions.

Les légumes à cosses présentent de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé du corps. Ceci a été confirmé par des études épidémiologiques, qui montrent que les végétaliens sont définitivement un groupe de personnes en meilleure santé par rapport aux personnes ayant un régime alimentaire “normal”.

[1] M.A. McCrory, B.R. Hamaker, J.C. Lovejoy, P.E. Eichelsdoerfer, Pulse consumption, satiety, and weight management,  Adv Nutr An Int Rev J, 2010, 1(1), s.17–30

Recommandé par la diététicienne Aneta Korzeniecka